Temps de lecture: 5 minutes

Optimiser le référencement naturel de votre site va permettre de capter l’attention de ceux qui sont vraiment intéressés par le type de services ou de produits que vous proposez, et ce, sans l’achat de publicité. Pour attirer des internautes sur votre site grâce au référencement naturel ou SEO (pour Search Engine Optimization), les rédacteurs web ont développé plusieurs façons de faire qu’on vous partage dans ce billet.

Que ce soit pour la mise en ligne de votre prochain billet de blogue ou pour l’adaptation web d’un de vos contenus d’impact, voici 9 conseils pour rendre votre site SEO.

1. Utiliser les bons mots-clés

Les mots-clés intégrés dans un article permettront à Google de bien les référencer pour ensuite les proposer en résultat de recherche auprès des internautes. Levier important du référencement naturel, l’outil de planification des mots-clés de Google a, comme premier avantage, d’appartenir à Google, et donc les résultats que vous y trouverez coïncideront avec les attentes du moteur de recherche.

Aussi, l’utilisation de mots-clés LSI (“Latent Semantic Indexing”, qui signifie “indexation sémantique latente”) permet d’indiquer le sens du contenu à Google afin d’avoir un meilleur référencement. Ces mots sont étroitement liés au mot-clé principal d’un contenu Web.

Par contre, les mots-clés classiques sont assez compétitifs et ne permettent pas un excellent référencement. Plus un mot-clé est populaire, plus il est difficile de bien se positionner dans les résultats de Google et donc, de rendre votre site SEO.

L'utilisation de mots-clés LSI permet d'indiquer le sens d’un contenu à Google afin d’avoir un meilleur référencement.

2. Utiliser des mots-clés de longue traîne

Il serait plus efficace d’utiliser des expressions combinant deux à quatre mots-clés, c’est-à-dire des mots-clés de longue traîne : moins populaires, mais donc aussi moins compétitifs.

Si par exemple, on souhaite se référencer sur l’objet principal : patate douce, on utilisera dans la rédaction la combinaison de termes : patate douce au four, patate douce bienfaits, recette patate douce ou encore est-ce que la patate douce est un féculent.

En fait, la façon plus rapide de repérer les bons mots-clés de longue traîne est celle d’utiliser simplement les recherches associées Google, en commençant à taper l’objet principal et en regardant les premières suggestions de recherche. Faites l’essai en tapant justement patate douce dans le moteur de recherche, et vous verrez comme nous les principaux choix de recherche que Google offre.

Si vous voulez mettre de l’avant un produit, vous pouvez également taper vos mots-clés sur Amazon, et voir les premiers choix qui s’offrent à vous. Sinon les forums de discussion aussi sont de bons moyens de connaître la popularité des mots-clés de longue traine : ceux qui reçoivent le plus d’attention seront les plus utilisés.

Une répétition des expressions dans votre texte entre 3 à 6 fois assure un bon référencement naturel et rendre votre site SEO. Mais attention, une répétition excessive peut entrainer des sanctions de Google!

3. Passez votre texte par le tamis des plugins SEO

Sur WordPress, un plugin comme Rank Math (mais aussi Yoast) est un atout précieux lorsqu’on doit faire un audit de la capacité d’un texte d’être bien référencé. Son utilisation est assez simple et intuitive et il présente plein de possibilités même dans les versions gratuites.  

Faire une évaluation d’un texte par ce plugin devient assez rapidement un passage obligé avant de peser sur «publier», car le plugin indique le quota SEO avec un code de couleurs et offre des astuces pour l’améliorer.  Vous pouvez apporter les changements dans le texte selon les modifications suggérées et les voyants se mettront à jour à mesure.

Par exemple, lorsqu’on a collé le texte de cet article dans WordPress, Rank Math donnait un résultat de 65 sur 100 quant à sa capacité d’être trouvé par le moteur de recherche. En apportant 3 ou 4 modifications assez simples que le plugin suggérait, ce même billet a atteint un niveau de 85/100, ce qui est excellent.

4. Des titres et sous-titres accrocheurs

Il faut intégrer un ou deux mots-clés dans le titre principal et les sous-titres de l’article. Les titres ne doivent pas dépasser 10 ou 12 mots, mais un titre trop court est aussi mal vu par Google.

Autant que possible, on placera le mot-clé au début du titre. Et évitez d’utiliser des acronymes, à moins qu’ils ne soient vraiment connus.

Aussi, Google référence mieux les titres avec des chiffres, comme une énumération (dans l’exemple qui nous occupe, au lieu de titrer l’article « comment écrire des textes SEO», on l’a titré « 9 conseils pour écrire des textes SEO».) Vous pouvez donc utiliser des listes, des questions, et idéalement pas de parenthèses ni de mélange des langues si ce n’est pas justifié.

5. Une bonne introduction

Une introduction doit être d’environ 100 mots (pas trop courte, ni trop longue) et comprendre 2 à 3 mots-clés. Une bonne introduction est importante, car en plus de susciter l’intérêt des lecteurs, elle permet d’optimiser le référencement naturel du texte.

6. La segmentation du texte

Les longs textes ont une meilleure chance d’être référés par Google. Dans cette optique, il est mieux de rédiger un article d’environ 1000 mots. 

De plus, afin de faciliter la lecture et d’optimiser le SEO d’un article, il est suggéré de le structurer en plusieurs paragraphes avec des sous-titres en balises HTML : il faudra écrire le titre principal sous la balise H1, les titres secondaires sous la balise H2 et, si on veut, les sous-titres sous la balise H3. Il est déconseillé d’aller au-delà d’un sous-titre de 3e niveau (H3), et notez que Google est surtout friand des titres H1 et H2.

7. L’utilisation de liens

Le moteur de recherche aime aussi l’utilisation d’hyperliens entrants et sortants. Par hyperliens entrants on entend des liens qui conduisent vers d’autres pages à l’intérieur de votre site, alors que les hyperliens sortants mènent vers d’autres sites. En plus, l’utilisation des hyperliens entrants ont pour avantage d’augmenter la navigation dans votre site et d’en booster aussi le référencement naturel par conséquence.

Toutefois, un nombre excessif d’hyperliens conduit à des sanctions. Il ne faudrait pas dépasser 4-5 hyperliens par article, selon la longueur du texte. 

8. Intégrer vidéos et images 

L’utilisation des images et vidéos est importante dans une stratégie SEO. En effet les images et vidéos sont perçues par Google comme étant des contenus pertinents pour les internautes. Insérer un contenu vidéo à votre site internet vous garantit une meilleure crédibilité du contenu proposé pour les moteurs de recherche, en plus de favoriser un meilleur taux de conversion en ligne générale (surtout si c’est vous qui faites les vidéos!). 

De plus, les visuels renforcent l’expérience de l’utilisateur. Pour le référencement SEO, il est important d’insérer le Nom du fichier, et qu’il soit descriptif et riche en mots-clés en adéquation avec l’image qui s’affiche, pour que Google puisse comprendre ce qu’évoque l’image. 

Un bon référencement de l’image exige aussi la rédaction de l’attribut Alt de l’image, en ajoutant une phrase de nature descriptive en rapport avec l’image. La balise Alt est essentielle pour que votre contenu soit lisible par tous, tel que les malvoyants, ne pouvant pas la visualiser. 

Enfin, pensez à optimiser le format et le poids de vos images, car Google se base essentiellement sur des images assez grandes de préférence, mais dont le poids reste raisonnable. Avec tout l’effort que vous mettez à rendre votre site SEO, ce serait dommage d’être pénalisé!

9. L’importance des méta-descriptions

Avant de publier un nouvel article, il ne faut pas oublier de rédiger un bon méta-titre (entre 40 à 60 caractères) et une bonne méta-description (entre 140 à 160 caractères) de votre texte. Autant que possible, incluez-y un ou deux mots-clés. Google adore ça!


Notre blogue porte principalement sur des conseils stratégiques en communication et en marketing, mais aussi en gestion et en ressources humaines.

Pour consulter nos autres articles, cliquez ici!